post

Cardio : Comment exercer son cœur par le sport

Avant de vous lancer dans l’une des disciplines sportives dont nous allons parler dans cet article, il est recommandé d’effectuer un bilan médical composé d’un examen clinique, d’un électrocardiogramme, ainsi que d’une épreuve d’effort pour permettre à votre médecin traitant de diagnostiquer d’éventuels troubles. Les activités sportives idéales pour entretenir le cœur sont les sports d’endurance tels que le vélo, le jogging et la natation.

 

exercer son cœur 

 

Le vélo

Il s’agit de l’un des sports qui sollicite le plus intensément l’appareil cardiovasculaire, c’est pourquoi on l’utilise dans le milieu médical pour la rééducation des cardiaques. Etant donné qu’il s’agit d’une activité « porté », même les personnes ayant les articulations fragiles ou qui souffrent peuvent la pratiquer sans risque.

 

Le jogging

Le course à pied est le sport d’endurance le plus populaire. Ce sport sollicite le cœur sur une longue durée et de façon régulière. Vous pourrez ainsi apprendre à contrôler votre respiration. En plus, si vous arrivez à maintenir une vitesse d’environ 10 km/h, vous pourrez perdre 400 Cal à l’heure. Optez pour des terrains plats naturels, au lieu de ceux vallonnés, afin d’éviter les différences d’intensité de l’effort. Vers la fin, il est bon de trottiner quelques minutes durant. Si vous n’aimez pas courir dehors, la course sur tapis roulants est une excellente alternative.

Cette discipline sportive favorise la baisse de la tension artérielle, la vasodilatation des petites artères, ainsi que la réduction du taux de mauvais cholestérol. Afin d’éviter les accidents, il est préférable quand même de commencer en douceur puis d’augmenter petit à petit le rythme. Courir trois fois par semaine en des séances d’une heure suffit amplement pour exercer son cœur.

 

La natation

Ce sport permet de travailler le cœur profondément, tout en évitant les blessures musculaires étant donné qu’il n’y a pas de contacts avec le sol. Il vaut mieux pour s’exercer correctement de préférer un bassin de 50 mètres au lieu d’un de 25 mètres. Cela vous permettra de ne pas interrompre les efforts ce qui est très important.

La position allongée permet un retour du sang vers le cœur plus aisé. L’eau aide au refroidissement naturel de l’organisme et permet d’évite la transpiration excessive. Raison qu’il est plus aisé de supporter l’effort pour ce sport. En nageant régulièrement vous pourrez développer tous vos muscles harmonieusement et l’eau aide à l’étirement des muscles, des articulations, des ligaments ainsi que des tendons.

 

post

Le squat pour muscler ou affiner ses cuisses

Le squat est un entrainement de bodybuilding de flexion sur les jambes. Prioritairement, Il sollicite l’avant des cuisses et les fesses. C’est un entrainement technique basique permettant d’acquérir de la puissance athlétique avec le développé couché et le soulevé de terre. Le squat permet le bien-être global au point d’être recommandé comme exercice vital pour le devenir centenaire !

 

squat 

 

L’air squat pour muscler les cuisses

Tout en inspirant, fléchissez les membres inferieurs légèrement écartées jusqu’au moment où les cuisses soient à l’horizontale, puis tout en expirant étendez-les afin de remonter. Durant l’effort les pieds sont à plat et les genoux ne les dépassent lors de la flexion. Cet exercice requiert de la souplesse au niveau des articulations du bassin, des hanches et de la colonne vertébrale. Celle-ci est infléchie vers l’avant, sans se voûter vers les régions supérieures. Quand les cuisses arrivent à l’horizontale, il est normal d’arrêter le fléchissement des jambes néanmoins, pour les plus agiles, les cuisses pourront descendre plus bas, quand la cambrure des lombaires est soutenue.

 

Le squat ouvert pour affiner ses cuisses

Ce mouvement force précisément sur les quadriceps et les abducteurs. Mais il est aussi bon pour travailler l’arrière des cuisses et les fessiers. Découvrez donc comment exécuter un squat ouvert afin de sculpter vos cuisses.

Tenez-vous droit sur les jambes écartées à la taille de vos épaules avec les pointes de pieds ouvertes vers l’extérieur. Étendez les bras en avant et horizontalement, puis fléchissez les jambes en repoussant en arrière les fesses. Vos cuisses devront venir se mettre à l’horizontal.

Après pousser sur les jambes pour regagner la position initiale. Songez à ne jamais relâcher les genoux, autrement dit toujours les garder légèrement pliés, contracter vos abdominaux et gardez le dos bien droit. Votre poids doit être supporté par vos genoux au-dessus de vos pieds et vos talons, sans n’aucunement dépasser les pointes. Au moment de la flexion inspirez et expirez quand vous remontez.

A ne jamais faire : Verrouiller ses genoux ! Autrement les genoux doivent être bien alignés sur les chevilles afin de garder une excellente posture.

 

Attention aux blessures !

Attention !!! Malgré ses multiples avantages, les exercices de squat mal exécutés peuvent avoir des effets négatifs sur le corps. Parfois, ils peuvent provoquer des blessures sur la colonne vertébrale et sur les charnières du genou.
Pour éviter cela, assurez-vous de toujours ben exécuter le mouvement en maintenant bien droit le dos et en respectant les instructions pratiques relatives à cet exercice.