post

Apprendre à former les autres

Le métier de formateur est un métier un peu différent des autres car il consiste à transmettre des connaissances aux autres personnes. Dans certains cas, il est aussi un moyen de former des formateurs donc, de former des individus qui vont à leur tour communiquer leurs compétences à d’autres personnes. En effet, un excellent formateur doit être capable de faire émerger les connaissances et le savoir-faire des élèves, ainsi que de favoriser les échanges de compétences et de pratiques professionnelles entre ces derniers. Pour être capable de former les autres, il faut suivre des formations spécialisées, les cours sont organisés soit par des cabinets ou organisations spécialisés soit lors des formations universitaires.

Les modules de formations de base :

Les formations de formateurs sont divisées en plusieurs modules que le afin que les informations soient complètes pour les futurs éducateurs. Un des premiers éléments concerne les fondamentaux de la formation pour les adultes, qui sera accès sur le rôle, le style et les différentes approches pédagogiques à adopter lorsqu’on donne une formation. Après cette matière fondamentale sur la formation des adultes, les étudiants doivent connaitre les techniques de conceptions de formation. A la fin de ce module, les futurs instructeurs seront aptes à concevoir des modules en relation aux objectifs et aux attentes de leurs stagiaires. Enfin, les futurs conférenciers, seront amenés à suivre des cours d’animations de formations. Étant différent d’un instituteur classique, ils devront connaître les différentes manières de communiquer avec l’assistance qui sera sans doute très variée.

Les modules de formation psychologique :

Car pour être formateur, le mental compte beaucoup, ils doivent ainsi suivre des cours de psychologie appliquée pour être capable de s’écouter eux-mêmes et d’écouter le groupe avec qui ils vont travailler. Donc travailler la dynamique de groupe est une des matières fondamentales en psychologie de formation qu’ils doivent maitriser dans le but de garantir une formation efficace et agréable. Enfin, les futurs doivent suivre des cours sur la manière de bien débuter une formation, tant sur le point physique que psychologique pour une intervention dynamique lors des conférences.

post

Devenir coach sportif

Ce qu’il faut savoir sur le métier du coach sportif

Pour ceux ou celles qui veulent devenir coach sport, il faut savoir que ce métier nécessite des compétences sur les sports ou activités physiques et d’avoir une bonne condition physique. A cela s’ajoute une aptitude à savoir communiquer et transmettre des informations pour faire un coach sportif bien efficace.

Ce que le coach sportif doit être en mesure de faire

Un coach sport a donc pour mission d’entrainer des personnes qui veulent faire une activité physique entre autre la musculation ou également entrainer des personnes voulant devenir des bodybuilders ou également entrainer des champions. Tout cela de manière efficace et sécurisée. Le coach sportif devra donc pouvoir entrainer une personne ou plusieurs personnes sans négliger la sécurité de ces derniers, mais aussi voir leur capacité physique et donner des entrainements adaptés à chaque personne. Des compétences et performance que le coach sportif devrait avoir suite à une formation adéquate pour en faire un métier. Read More

post

Les dangers de la boxe

Des risques pour les pros.

De plus en plus de jeunes se tournent vers la boxe, un sport qui à la base est sensé entretenir son corps et non à extérioriser sa colère. Toutefois certains utilisent ce sport pour évacuer ses frustrations de manière démesurée. Catégoriser parmi les sports de combats, la boxe et l’un des sports les plus dangereux. Mais cela n’empêche pas certains de le pratiquer malgré les risques encourus. Sans doute parce qu’ils n’ont pas encore conscience du vrai danger qui entoure ce sport. En effet, même si le port de casque est obligatoire chez les amateurs, il ne fait que limiter les dégâts causés. C’est une tout autre histoire pour les professionnels qui eux ne le portent pas durant les combats ce qui les exposent plus aux risques.

Des séquelles parfois à vie.

Les dangers de la boxe résident dans la plupart des cas dans les coups portés sur la tête. Ces coups entraînent divers blessures : saignement ou fractures du nez, ouverture de l’arcade sourcilière voire même fractures de la pommette ou de la mâchoire, qui laisseront par la suite des traces allant de simples blessures à des séquelles à vie. On remarque aussi chez certains pratiquants un décollement de la rétine provoqué par l’accumulation des coups. Une fois atteint, le boxeur ne pourra plus pratiquer car il faut savoir qu’une rétine décollée se recolle mais qu’à la suite l’intéressé devra arrêter la boxe. Cependant, le décollement de la rétine n’est pas la seule pathologie provoquée par les coups reçus à la tête. Il en existe d’autres tels que les lésions cérébrales qui constituent le danger le plus redoutable de ce sport. En effet, elles ont un impact direct sur le fonctionnement du cerveau. Cela se traduit par la diminution de la performance intellectuelle et la perte de la mémoire.

Des carrières éphémères.

Ces conséquences font de la boxe un sport dangereux. De plus certains boxeurs ne se ménagent pas du tout. S’entraînant d’arrache pied et encaissant coup sur coup, ils vont au devant des risques en ignorant les recommandations faites par les soignants. Cela entraîne parfois un raccourcissement voire même la fin de leur pratique de ce sport rendant ainsi leur carrière éphémère.

post

Comment devenir coach sportif ?

La mission d’un coach sportif est d’enseigner à des individuels ou groupes, le fitness, la muscu bien ou l’aérobic. Ces derniers temps, cette profession qui s’est amplement professionnalisée. Voici quelques démarches pour devenir coach sportif.

Le rôle d’un coach sportif

Donner une formation de fitness, coacher des bodybuilders ou initier une personne à la musculation, voilà des tâches qui ne requièrent pas d’improvisation. Le conseiller est présent pour l’entraînement des sportifs lambda tels que les as de façon efficace et en toute sûreté. Il doit savoir à fond les gestes appropriés à une augmentation musculaire, à quel moment et pour quelles raisons s’en servir. De nos jours, son activité exige un certificat, qui prouve son sérieux. Ouvert à tous, même sans le baccalauréat, quelques contraintes sont cependant requises comme :

  • Avoir au moins 18 ans

  • Être dispensé de l’AFPS ou bien du PSC1 ou Premiers Secours Civiques 1

  • Réussir les examens de triage d’entrée en initiation

La communication et l’écoute de ses clients sont un atout majeur en tant que coach. Ce dernier doit avoir une petite connaissance en psychologie pour trouver les expressions adéquates pour stimuler ses élèves. Il doit être quelqu’un d’ouvert et apprécier les autres. Savoir animé est utile.

Les brevets requis pour devenir coach sportif

La validation du BPJEPS ( Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’Education Populaire et du Sport) est obligatoire pour devenir coach sportif. On peut y accéder sans son bac. Il est conseillé de sélectionner le département activité gymnique de la forme et de la force afin de pouvoir occuper le poste. Des centres d’instructions homologuées par les directions régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale instruisent les candidats à l’attestation. En fonction du profil du postulant, la préparation du BPJEPS peut se faire sous différents aspects. La formation initiale peut être la première étape. La période d’étude minimale est de 600 heures au moins. L’attestation peut également s’obtenir sous l’option pédagogie ou permanente.
Après l’obtention du diplôme, on peut œuvrer dans un centre de remise en forme ou bien dans une salle de gym. Après nombreuses années de coaching, on peut ouvrir son propre centre ou pratiquer à domicile ou dans des sociétés.

post

Comment devenir maître nageur ?

L’importance du maître nageur

La personne qui reste tout le temps au bord de la piscine, ou sur les plages, regardant chaque personne, surtout les enfants et les âgées, n’est autre que le maître nageur. Sa présence n’est pas due au hasard, il n’est pas là non plus pour bronzer ni se faire plaisir, mais pour la sécurité de tous. Il a la responsabilité d’assurer la sécurité de chaque individu qui profite des différentes activités aquatiques. De par cette grande responsabilité, le maître nageur doit rester vigilant à tout moment.

Les principales fonctions du maître nageur

A priori, ce professionnel a pour mission d’enseigner la natation à toute personne qui souhaite savoir nager. Cependant, sa fonction ne se limite pas au simple apprentissage, il doit aussi veiller à l’encadrement des diverses activités aquatiques. Il est présent sur les lieux pour secourir les baigneurs en cas de besoin. Il veille aussi à la sécurité du public.

Comment accéder à ce métier ?

Pour devenir maître nageur, il faut suivre les formations diplomantes nécessaires. Vue la délicatesse de ce métier, les diplômes sont exigées. Le DEJEPS, le DESJEPS, le BPJEPS, le BNSSA et la licence STAPS option spécialité natation sont les diplômes requises pour accéder à ce métier. Soit dit en passant que le maître nageur doit faire une sorte de recyclage du BNSSA tous les 5 ans. Pour ce faire, il doit passer le CAEPMNS. Outre les formations proprement dites, les personnes aspirant à ce métier doivent avoir certains profils. Effectivement, le maître nageur doit être une personne réactive qui est constamment prête à intervenir, dotée d’un grand sang froid pour être en mesure de maîtriser les situations d’urgence, et résistant au stress et aux différentes pressions. Il faut également qu’il démontre un grand sens relationnel, être bien sociable, et avoir les réponses à toutes les questions posées par son entourage lorsqu’il est confronté à une situation d’urgence. En maîtrisant les gestes de premiers secours, il doit témoigner d’une grande forme et qualité physique. Toutes ces qualités doivent être présentes chez les individus aspirant à devenir maître nageur. Le maintien constant de la forme physique est également requis.

post

Poker en ligne: règles et astuces

Le poker est un jeu d’argent qui se joue à plusieurs avec 52 cartes et des jetons représentant

les sommes misées. Le but du jeu est de remporter tous les jetons des adversaires en constituant la

meilleure combinaison de 5 cartes ou leur faire abandonner le coup.

Le poker se pratique le plus souvent dans les casinos. Mais il est également possible de jouer en

ligne sur des sites internet spécialisés. Les règles sont assez simples : Créer la meilleure combinaison

possible avec 5 cartes. Ces combinaisons sont généralement appelées les mains au poker :

  • Quinte Flush Royale : As, Roi, Dame, Valet, 10, tous de la même couleur.
  • Quinte Flush : Combinaison à une couleur, mais sans l’As comme plus haute carte.Exemple : 9, 8, 7, 6 et 5, tous d’une même couleur.
  • Carré : 4 cartes d’un même rang comme 4 As ou 4 Valets.
  • Full : 3 cartes d’un même rang associées à 2 autres d’un même rang.Exemples : 3 Rois et deux 10, ou trois 4 et 2 As.
  • Couleur : 5 cartes de même couleur.Exemple : 5 piques, 5 trèfles, 5 carreaux ou 5 cœurs.
  • Quinte : 5 cartes qui se suivent numériquement et forment une suite, comme 6, 5, 4, 3 et
  • Brelan : 3 cartes de même valeur, comme 3 Valets ou trois 8.
  • Deux Paires : Combinaison de 2 paires, comme deux 10 et deux 6.
  • Une paire : Combinaison d’une seule paire.
  • Carte la Plus Haute : Une main qui ne présente aucune des combinaisons mentionnéesci-dessus.
  • Le poker en ligne peut rapporter beaucoup d’argent ou le contraire. Pour éviter de se faire

    plumer, voici quelques conseils :

  • Bien connaitre les règles et les bases du jeu.
  • Se fixer un budget
  • Commencer par des petits tournois
  • Jouer à des heures fixes
  • Jouer l’esprit tranquille et non pour oublier ses problèmes
  • Noter soigneusement son jeu
  • Bien choisir sa plateforme de jeu
  • Il est important de choisir un site de jeu fiable. Le mieux est de se renseigner sur un site spécialisé

    dans les jeux en ligne comme http://www.ruedesjoueurs.com. Il s’occupe de tester les

    plateformes de poker en ligne pour les internautes puis d’établir un classement des sites de poker les

    plus fiables et crédibles. On y trouve également divers conseils et astuces pour se perfectionner au

post

Se mettre au sport pour arrêter de fumer

L’activité physique a des effets bénéfiques sur la santé. Combiné à l’usage de la cigarette électronique, le sport permet d’arrêter définitivement la cigarette.

Le sport et ses multiples bienfaits

Le sport est un allié de taille pour arrêter de fumer. En effet, l’activité physique, en plus de tonifier les muscles et d’améliorer les conditions et capacités physiques, permet d’éliminer plus rapidement les toxines apportées par la cigarette. Si les fumeurs ont du mal à faire du sport à cause des essoufflements, toux, etc. provoqués par la cigarette, les vapoteurs d’un autre côté peuvent continuer à peaufiner leur endurance. Selon une récente étude dévoilée par Paris Match en 2013, le tabac diminue le flux sanguin de 16 % et le taux de monoxyde de carbone présent dans le sang s’éleverait à 3 ou 4 fois plus que chez les vapoteurs.

Read More

post

Comment devenir coach sportif ?

De nombreuses salles de sport sont aujourd’hui à la disposition de quiconque et le monde du fitness est d’actualité. Il existe notamment plusieurs activité : Bodybuilding, cardio, musculation, interval training… chaque activité est différente et n’aboutissent pas au même résultat. C’est pourquoi il faut faire appel à un coach sportif. Read More

post

Quelles sont les règles du baseball ?

Le baseball est un sport unisexe dérivé du jeu anglais « rounders ». Sa notoriété se développe aux États-Unis à partir du XIXe siècle. La rencontre du baseball se joue entre deux équipes de neuf joueurs dont le lanceur, le receveur ainsi que sept joueurs supplémentaires assolés dans toute la zone de jeu.

Le terrain

Le terrain du baseball est en forme de quart de cercle. Il se divise en deux grandes parties : le champ intérieur et le champ extérieur. Le premier se reconnaît par sa délimitation en terre battue, le second est cultivé par des gazons. Le champ intérieur compte trois bases (base 1, base 2, base 3) et la boîte du batteur d’où ce dernier part en parcourant les bases dans le but de chercher la balle, pour ensuite regagner afin de vaincre un point. La zone couverte de pelouse placée entre les bases s’appelle le diamant en raison de sa forme. Au centre de celui-ci se situe le monticule du lanceur. À l’extérieur de la zone du jeu sont installés les boîtes des entraineurs et les abris des joueurs qui attendent leur tour.

Le jeu

Le premier objectif du jeu est d’obtenir plus de scores que l’équipe adverse. Le baseball se développe en neuf manches. Une manche est terminée une fois les deux équipes alternées en défenseur et attaquant. L’acte de défense est le moment où le lanceur envoie la balle au receveur tandis que le batteur essaye de frapper le ballon dans la zone de strike, pour l’empêcher d’atterrir dans les gants du receveur. L’équipe attaquante marque un point lorsque le batteur ayant réussi à frapper la balle, se transforme en coureur et fait le tour du diamant. Si la balle aboutit hors du champ extérieur, on assiste à un « home run ». Les batteurs ainsi que les autres coureurs marquent alors un point. Un coureur peut tenter d’alunir la base suivante dès que le lanceur envoie la balle. Toutefois, il ne peut y avoir qu’un seul coureur sur le terrain.

La durée

Usuellement, un match de baseball dure deux à trois heures. Néanmoins, sa durabilité est prolongée si les deux équipes sont à égalité. C’est-à-dire que le jeu peut poursuivre jusqu’à cinq ou même six heures, bref jusqu’à ce qu’un vainqueur jaillisse. Au Japon par contre, le match est considéré comme nul, si en douzième manche, les teams sont toujours à égalité.

En conclusion, pour jouer du baseball, non seulement il faut avoir une bonne condition physique, mais également une préparation physique est requise. Le corps doit donc être entraîné à l’endurance, l’adresse et la puissance.

post

Jusqu’a quel âge peut-on faire du sport ?

Certaines personnes se posent souvent la question de savoir à quel âge il faut arrêter de pratiquer du sport, la réponse il n’y a pas d’âge pour cesser de faire du sport à condition d’adapter l’activité physique à son âge et à ses capacités physiques personnelles.

Les bienfaits du sport au cours de sa vie

Le sport est recommandé pour tout le monde et ce tout au long de sa vie car selon l’activité physique pratiquée il n’apporte que des bienfaits. Par exemple, le sport a des effets positifs sur les systèmes cardio-vasculaire, circulatoire permettant ainsi de mieux vivre et de vivre plus longtemps, sur le système musculaire permettant ainsi de conserver ses muscles et son autonomie le plus longtemps possible, etc… Il faut juste pratiquer un sport adapté à sa tranche d’âge.

Une activité physique adaptée à sa tranche d’âge

Pour conserver sa santé et ne pas user son corps inutilement avec un sport il est vivement recommandé de pratiquer une activité physique adaptée à sa tranche d’âge. En effet on ne peut plus faire de sport de haut niveau et de grande endurance passé 40 ans. À partir de 50 ans on peut commencer à s’intéresser aux sports qui requièrent de la souplesse, de l’agilité qui seront excellents pour conserver ses muscles et son corps en bonne état comme la gymnastique, le Tai Chi Chuan, etc…

Les sports phares de l’âge mur

Arrivé à un certain âge, plus de 70 ans, il y des sports recommandés par de nombreux médecins afin de pouvoir toujours bénéficier des bienfaits du sport sans abîmer son corps et malgré les problèmes physiques liés à l’âge. La marche fait partie des sports recommandés mais elle l’est à tous les âges car elle a de nombreux bienfaits et elle est praticable par tous à son niveau. Les arts martiaux souples, comme l’Aikido, peuvent être également conseillés car en plus ils permettent d’acquérir une certaine maîtrise du corps et assurance qui à un certain âge ne sont pas inutiles. De nos jours il existe un peu partout des clubs, associations qui proposent des sports et des activités physiques adaptées aux personnes âgées qui permettent en plus de rompre l’isolement dont certaines personnes sont atteintes arrivées à un certain âge.

En conclusion il n’y a pas d’âge pour arrêter de pratiquer une activité physique à moins d’avoir une contre-indication médicale ou physique.